vendredi 19 septembre 2014

Prochaine Destination : Amsterdam !



Coucou les filles ! 

Aujourd'hui, je voulais vous parler un peu de voyages…
Les voyages, ce n'était pas réellement une passion chez moi jusqu'à présent. Et puis tout doucement, j'ai commencé à bouger un petit peu et découvrir de nouveaux pays. Ainsi, j'ai pu partir jusqu'à présent en Tunisie : je garde un souvenir magnifique de mon premier voyage où j'ai pu découvrir une nouvelle culture, bronzer au soleil, partir en ballade à dos de chameau ou encore finir mes journées à cheval au bord de la mer… Après la Tunisie, je suis parti à Londres : pour le coup ça a été complètement différent c'était un voyage centré sur les musées, les visites de la ville et bien sûr les boutiques et les bar la nuit ! Je suis tombée amoureuse des anglais qui avaient vraiment beaucoup de style et qui étaient d'une gentillesse sans borne. Ce qui n'était pas du tout le cas des parisiens : à Paris où j'étais parti avec Coralie nous avons visité la ville en long en large et en travers (Disneyland, la Tour Eiffel, le Louvre, le Panthéon, Montmartre, Notre Dame de Paris, ect) mais par contre nous n'avons jamais vraiment rencontré l'hospitalité des parisiens). Enfin, l'année dernière nous sommes parti à Ibiza (article résumé des vacances ICI) et depuis nous aimerions beaucoup continuer à visiter d'autres pays.

La prochaine destination sera sûrement Amsterdam : je rêve de découvrir la ville que j'imagine toute fleurie, de me balader en vélo le long des canaux le soir, de faire le musée Van Gogh et visiter la maison d'Anne Franck. Et pourquoi pas aussi pique-niquer en amoureux dans le Vondel Park ! Sauf que cette fois-ci, plutôt que de partir dans un hôtel classique comme je l'ai fait jusqu'à présent je voudrais essayer le service de location de particuliers à particuliers. Autrement dit louer pour quelques nuits l'appartement d'un hollandais : une alternative que je trouve beaucoup moins impersonnelle que les chambres d'hôtels qui sont parfois toute sur le même modèle, les tarifs sont plutôt avantageux et en plus cela permet de faire la connaissance aussi de personnes qui vivent directement sur place. En plus des appartement typiques on peut même louer des péniches ! Un lieu de séjour vraiment improbable que j'ai trouvé sur le site House Trip qui propose le genre de service dont je parle jusqu'à présent. En passant par ce site, je peux louer des appartements spacieux, et bien décorés mais qui sont en plus situés sur une carte et identifiable selon les quartiers où ils se situent. Un service que je trouve bien pratique quand on ne connait pas bien la ville ! Alors les filles, vous connaissez ce site House Trip ? L'avez-vous déjà essayé ? Est-ce que cela vous direz vous de louer l'appartement d'un particulier dans la ville où vous partez en vacances ? Si jamais vous avez déjà essayé ce genre de service je serai ravie d'avoir vos retours là-dessus avant de me lancer ! Merci les filles :) 





- Follow Me -

vendredi 12 septembre 2014

Les 1o fautes de goût de nos amis les hommes #2





1) La coupe de footballeur : toute sorte de motifs réalisés sur cheveux rasés, qu'il soit étrange ou non est absolument banni des coupes que les mecs peuvent adopter. L'époque tectonic (Dieu Merci) est révolue depuis fort longtemps.



2) Le jogging rentré dans les chaussettes : un grand classique auquel il ne manque que la sacoche Lacoste et les requins aux pieds. Racaille des années 90, même les grands caïds des cités ont bannis ce look de leurs cages d'escaliers…



3) Les tongs : peu importe que l'on soit en plein été et que vous n'ayez pas envie d'avoir les pieds compressés dans vos baskets… On préfère encore que vous subissiez l'odeur nauséabonde de la sueur de vos patounes, plutôt que vous nous infligiez la vue abjecte de vos pieds poilus avec des ongles incarnés ou mal coupés. Généralement tout blancs, plutôt que de nous dégoûtez à vie : cachez-les.


4) Le pull noué autour de la taille : vous n'avez plus 1o ans depuis longtemps et avec votre pull autour de la taille vous ressemblez juste à un gamin attardé qui n'aurait pas réussi à trouver sa place au jardin d'enfants. Vous n'obtiendrez rien d'autre que les railleries des autres (devenus grands ou pas).

5) La cravate à motifs (comme ici), la chemisette hawaïenne ou bien la chemise à jabots et j'en passe des meilleures. A part pour une soirée déguisée, ne songez même pas une seule seconde à sortir accoutré tel un clown en pleine journée. Parce que leur sort est le même que celui réserver aux vampires : il vous sera impossible de voir le soleil se lever sous peine de mort imminente.

6) Le total look fluo : n'ayant encore jamais rencontré aucun homme digne de ce nom adopté un total look fluo (mais je n'écarte pas l'idée que cela puisse un jour se produire considérant la déliquescence actuelle du bon goût) je m'adresse bien évidemment aux amateurs de tee-shirt fluo (style orange pétard ou rose fuchsia) assortis à leurs chaussures (et pire encore parfois à leur ceinture ou casquette) : vous avez juste l'air d'un sponsors Stabilo. Et vous êtes loin d'être le Boss.

7) Les jeans slim quand vous ne l'êtes pas : puisque la règle s'applique aux nanas, peu importe que le slim soit devenu un basique ou non. Si on a une silhouette plus proche de celle de Laurence Boccolini que de Victoria Silvstedt (admirez donc les références choisies) on ne devrait pas avoir d'autres possibilités sinon celle de choisir une coupe droite ou évasé. C'est tragique mais il en va ainsi pour le bien de l'humanité. Et la règle s'applique aussi pour nos amis les hommes : on imagine mal Pierre Ménès dans un pantalon serré. Alors vous non plus, ne vous infligez pas ce saucissonage forcé.


8) Les bermudas (si vous avez des jambes dégueulasses) : genre blanches et velues en pleine période estivale alors que tout le monde est beau et bronzé. Le pire c'est si vous avez la tête toute rose à cause d'un bronzage mal géré et le reste du corps tout blanc - sauf les bras bien souvent. Si vous n'êtes pas capables de mettre votre corps entièrement au soleil l'été, évitez au moins aux autres la vision gênante de votre bronzage foiré.


9) Les tee-shirt à strass : moulants et généralement aux motifs hautement improbables style tête de tigre ou léopard en pleine attaque. Souvent agrémentés de fausses chaînes dessinées ou pire encore de réelles chaînes qui se veulent stylées. D'ordre général : éviter tous les tee-shirt clinquants ou bling bling qui attirent l'attention sur un côté légèrement dépassé et obsolète de votre personnalité.

10) Le tatouage tribal : je veux bien comprendre que chacun fait le tatouage qui lui plaît mais tout de même. Les tatouages tribaux qui date de la fin des années 80 sauf si vous êtes un véritable tahitien attaché  à la signification profonde et sentimentale des gribouillis qu'il a sur le bras : c'est juste plouc! Et ça vous fera seulement ressembler à un ancien taulard sur la voie de la répentance

- Follow Me -

lundi 8 septembre 2014

The Little Blue Dress


Sur Montpellier, le soleil est toujours au rendez-vous… 
Après un mois d'Août si peu estival au niveau des températures, on se retrouve avec un bel été indien. Une bonne nouvelle qui nous permet de profiter encore un peu de la plage et... de nos robes d'été! Je porte souvent bien plus des shorts que des petites robes mais aujourd'hui j'ai fait une exception en ressortant une mini-robe à volants. Shoppée chez Zara cet été, elle est si agréable et facile à porter qu'il est difficile de s'en séparer! Bon début de semaine à tous :)

Robe et sandales Zara / Bracelets et bijoux de tête Moa






- Follow Me -

vendredi 5 septembre 2014

1o signes que vous êtes au chômage


1) Vous êtes passé du statut "étudiant" au statut "chômeur" : depuis que vous avez terminé vos études (avec brio ou non) vous avez perdu votre statut d'étudiant au profit de celui de chômeur. Un statut particulier grâce auquel vous possédez de nombreux avantages non négligeables. Désormais vous jouissiez de tarifs réduits à tout va : tramway, bus, cinéma, expositions culturelles, partie de bowling ect… Bientôt, vous bénéficierez peut être de réductions chômeurs pour vous acheter une nouvelle paire de chaussures. Finalement, même si vous ne comprenez pas bien pourquoi : la vie vous coûte bien moins cher que lorsque vous étiez encore une étudiante (même si en contrepartie vous avez dû renoncer aux soirées du même nom).

2) Votre conseiller Pôle Emploi est devenu votre meilleur ennemi : lors de votre première rencontre, il vous a promis monts et merveilles. Avec un bac + 5 vous n'aviez aucune raison de ne pas trouver de boulot. Et pourtant quatre mois après votre situation n'a pas bougé d'un iota. Votre conseiller, personnage désagréable et pressé vous "convoque" régulièrement à des heures matinales impossibles afin de vérifiez votre présence et votre motivation sous peine de la terrible sentence de radiation. Après 10 minutes d'entretien, il estimera sûrement que vous êtes aptes à vous débrouillez tout seul et parvenir à un résultat rapide. Ne comptez donc pas sur lui pour vous ré-inserez dans la vie active. 

3) Vous avez subi les formations débilisantes de Pôle Emploi : faute de vous trouver du boulot, votre conseiller Pôle Emploi est très habile pour vous inscrire à diverses formations et entretiens personnels ou collectifs qui ne vous seront d'AUCUNE aide pour trouver du boulot. Le genre de formation longue et ennuyeuse où l'on vous apprend de nouveau que 2 + 2 = 4. Pour les jeunes diplômés on vous conseille fortement un stage d'apprentissage pour les gens comme vous : c'est à dire des jeunes qui ont bien compris que leurs cinq années d'études ne les mèneraient nullement au poste dynamique dont ils rêvaient. 

4) Vous avez refait votre CV 36 fois et reçu 157 lettres de refus : fort de vos dix-huit jours de formation sur comment refaire votre CV ou écrire une lettre de motivation (retour au lycée donc avec apprentissage de la structure d'une lettre comme si nous étions tous trop abrutis pour s'en souvenir), vous vous êtes finalement décidés à mettre en pratique leurs conseils. Résultat vous avez refait 36 fois votre CV selon les entreprises ainsi qu'une lettre de motivation personnalisée. Au final, toutes vos recherches n'ont rendus que des lettres mortes, ou des lettres de refus. Désormais vous ouvrez votre boite mail en tremblant, pleine d'appréhension de la nouvelle lettre refus de candidature qui clignotera comme non lu dans votre boite de réception. 

5) Vous avez énormément de temps libre : mais peu de moyens car le chômage à 1500 euros c'est pas encore ça, et votre statut de chômeur ne vous exempte pas de toutes les charges de l'Etat. Résultat si vous avez désormais plus de temps libre que vous n'en avez jamais eu, et une liste de contraintes et de responsabilités très faibles, vous avez finalement si peu d'argent pour en profiter que la frustration permanente est devenu votre sentiment numéro 1. Heureusement, certains se retrouvent au chômage l'été et vivent au bord de la mer : dans ce cas jackpot ! Ca sera plage/mer/soleil tout l'été ! 

6) Vous ne vivez plus au même rythme que le reste de la société : désormais votre matin ne commence jamais avant 12h, et vous appris à vivre la nuit. Faute d'activité, vous n'arrivez bien sûr plus à dormir et vous comatez désespérément le soir devant "Chasse et pêche TV".  Grand moment d'intellectualisme grâce auquel vous connaissez désormais par coeur les périodes de migrations des canards sauvages et périodes de gestation des otaries de Steller ! Ô joie : si vous ne trouvez pas de boulot dans votre branche dans l'année à venir, n'hésitez pas à vous engager dans la ligue francophone de pêche sportive ! Vous y ferez un tabac grâce à vos connaissances nouvellement acquises. 

7) Vous avez développé tout un nouveau cercle d'amis : à force de vous ennuyer vous avez rapidement cherché à savoir qui des six millions de chômeurs en France se trouvait près de chez vous et accepterez de meubler votre quotidien à grands renforts d'activités aux tarifs réduits. Rencontrés lors de vos formations obligatoires et vos entretiens collectifs, vous avez rapidement tissés une toile de chômeurs inactifs qui occupent vos longues journées (mais malheureusement pas vos nuits chasse et pêche). Si vous avez beaucoup de chance : vous pourriez même tomber amoureuse d'un chômeur comme vous! Et vous aurez donc un temps infini pour apprendre à vous connaître… le tout financé par la société française! 

8) Vous entamez une dépression : à force d'envoyer des CV numériques et des mails à n'en plus finir, de passer vos journées scotchés au PC dans l'attente de l'acceptation de votre candidature à quelques postes que ce soit, vous ne faîtes pas grand chose d'autre que vous levez/manger/pianoter sur votre ordi/déprimer devant la TV/manger à nouveau/déprimer/vous couchez/manger la nuit devant chasse et pêche. Résultat en trois mois vous prenez rapidement plus de kilos que vous n'auriez dû et vous remettez en question non seulement votre nouvel aspect physique de chômeuse au teint pâle et aux cernes marqués, mais aussi vos qualités intellectuelles et vos diplômes factices qui vous servent finalement à si peu de choses.

9) Vous continuez de croire que vous allez trouvé le job de vos rêves : naïvement vous voulez croire encore aux encouragements de votre conseiller qui vous garantit que vous allez bientôt trouver du boulot et qu'il ne faut pas baisser les bras. Dans un secret espoir de parvenir un jour à obtenir un quelconque poste dans votre horizon professionnel, vous avez élargi vos perspectives d'avenir : désormais un poste de secrétaire médicale ou de chargée des comptes ne vous fait plus peur. Même si vous ne comprenez pas vraiment l'intitulé du poste proposé, vous tentez quand même votre chance car on ne sait jamais.  

10) Vous envisagez de reprendre vos études : car quitte à perdre votre temps, autant le perdre en s'instruisant. 










- Follow Me -

mercredi 3 septembre 2014

Def Shop


Depuis que j'ai découvert les baskets compensées il y a deux ans de cela, j'ai développé une véritable passion pour cette forme de chaussures. Au départ, je portais toujours des talons hauts nuit et jour, sept jours sur sept pendant de très longues années. Un cauchemar pour mes pieds que je supportais en souriant. Heureusement cette souffrance terrible a pu prendre fin lorsque j'ai acheté ma première paire de basket compensées : un vrai bonheur ! Je ne les ai pas lâché pendant toute une année. Enfin des talons qui ne vous meurtrissent pas les pieds. Avec on peut marcher toute la journée, courir sans trébucher et affronter sans honte les pavés de Montpellier. Du coup, j'ai commencé une nouvelle collection après les bottines à talons aiguilles : j'ai d'abord craqué pour un modèle Pastelle by Patricia Elbaz, trouvé des inspirations des Isabel Marant dans toutes les couleurs avant d'investir dans les vrais Isabel Marant en blanc puis en noir. Aujourd'hui, c'est pour une paire de Adidas que mon coeur a fondu!

Blouse Zara / Short Bershka / Pochette Balenciaga / Baskets DefShop


J'ai shoppé ces petites merveilles sur le site DefShop qui propose des vêtements pour hommes et femmes, il y a des modèles sportswear essentiellement mais aussi pas mal de marques plus citadines comme Only ou Villa que j'aime beaucoup. L'avantage du site c'est qu'il vous propose des tarifs hyper intéressants. Par exemple cette paire de basket coûtent 84 euros au lieu de 110 euros. Pour proposer des prix aussi attractifs toute l'année et pas seulement en période de soldes, Def-Shop a choisi d'acheter ses produits directement chez le fabricant (évitant les commissions de l'importateur, du grossiste et du détaillant habituel) en grande quantité et en privilégiant des collections actuelles. Une initiative que je trouve super intéressante surtout considérant les prix des baskets de marques habituellement. En proposant au plus bas prix des Nike, des Adidas ou encore des Converses ou des Vans, je pense que ce site à de beaux jours à voir devant lui. N'hésitez pas les filles à aller faire un tour sur le site pour regarder le nombre de modèles (impressionnants) qu'il propose ! Qui sait, vous aussi vous trouverez sûrement votre bonheur en ligne : Def-Shop !







- Follow Me -