mardi 9 février 2016

Voguez, Volez, Voyagez : L'exposition Louis Vuitton


La maison Louis Vuitton présente une superbe exposition qui se tient actuellement au Grand Palais à Paris, et ce jusqu'au 21 février prochain. La collection présentée retrace l'aventure de la célèbre maison française depuis sa création en 1854 jusqu'à aujourd'hui, à travers le portait de ses fondateurs mais aussi des stylistes et artistes qui ont ensuite participé à sa renommée. L'exposition est une véritable initiation au voyage, une ode au luxe et au savoir-faire français. Elle s'articule autour de neuf chapitres, un parcours thématique qui démarre sur les chapeaux de roues puisque c'est la malle, symbole ultime de la maison qui ouvre l'exposition qui présente ensuite différents objets, sacs, vêtements, tableaux et autres merveilles du patrimoine Louis Vuitton. Je vous invite chaleureusement à aller la découvrir si vous en avez l'occasion, d'autant plus que l'entrée est libre et gratuite. Je vous conseille toutefois de réserver directement en ligne auparavant. Il vous en coûtera un euro de frais de dossier sur Internet mais ça vous évitera d'attendre une heure ou deux dans le froid, ou pire sous la pluie ! Enfin, comme une image vaut mille mots je vous laisse sur les nombreuses photographies que j'ai pu saisir au cours de cette merveilleuse après-midi découverte. 


























- Retrouvez moi sur -

jeudi 24 décembre 2015

La Parisienne


1) La parisienne porte des Stan Smith, sinon rien.

2) La parisienne commande des VTC (acronyme dont, soyons sincères, on ignore toujours la signification) via les nouvelles applications concurrentes depuis que même Uber est dépassé. Bien évidemment, la parisienne n'a pas le permis de conduire comme la moitié des gens dans cette ville, et même si elle l'avait de toute façon, elle n'aurait pas franchement l'occasion de l'utiliser, usant de son pass navigo la journée, et de son smartphone le soir pour commander une voiture sur chauffeur privé. 

3) La parisienne a un dialecte bien à elle qui consiste d'abord à mâcher tous les mots qu'elle utilise. Par exemple, la parisienne ne va pas déjeuner, elle va dej'. Elle ne boit pas du champagne, elle boit du champ' quand elle part en vacances à St-Trop'. Bref, vous m'avez comprise. Et puis, la parisienne bien sûr emploie tout un éventail de mots sorti tout droit de son chapeau Maison Michel à titre d'exemple : La parisienne a trop le seum' quand elle doit barbé une garro aux gens vu qu'elle n'a plus de quoi bedave. Last but not least, la parisienne est la reine du verlan mais les célèbres gol-ri, midor, de ouf sont désormais de notoriété commune, je n'ai donc pas besoin de m'attarder là-dessus. 

4) La parisienne fait du sport, soit du Yoga soit du Crossfit. Il n'y a pas de juste milieu pour la parisienne qui pratique soit une activité proche de la méditation soit un cours de sport qui ferait passer les techniques de tortures de l'Etat Islamique pour une partie de plaisir (type Spartan Race, Crossfit et autres Mud Race). La parisienne qui photographie ses postures de Yoga qu'elle poste sur Instagram s'entraîne à l'Usine ou au Tigre Yoga Club, temples du sport parisien par excellence. 

5) La parisienne mange des graines. De type quinoa, graines de chia, sésame, de tournesol ou encore de lin et j'en passe et des meilleures. En somme, tout ce qui peut se picorer sans entrer en contradiction avec son régime sans gluten, sans lactose et tutti quanti. La parisienne qui s'autorise quand même quelques écarts de temps à autre est une adepte des cures détox et boit des jus pendant des jours pour compenser. 

6) La parisienne va bruncher le dimanche et fait des photos au Palais de Tokyo et autres expositions branchées qu'elle se doit d'avoir vues si elle veut briller en société, ou tout du moins faire comme si. 

7) Quand elle a besoin de décompresser, la parisienne passe le week-end à la campagne c'est à dire potentiellement n'importe quel coin de verdure qui a passé la limite du périph'. La parisienne ne s'aventure jamais en banlieue, méprise les villes de provinces (tout ce qui n'est pas compris dans l'Ile de France) et passe ses vacances entre la Côte d'Azur, Marrakech et les States. 

8) La parisienne est potentiellement célibataire. A Paris à peu près tout le monde vit en couple, ce qui est compréhensible étant donné que la ville n'est pas la plus chaleureuse qu'on connaisse, mais ne s'empêche pas d'aller voir ailleurs si l'herbe n'est pas plus verte et adapte son statut sentimental en fonction du potentiel et de l'intérêt dont elle témoigne à son interlocuteur. Et ce point là vaut pour les hommes aussi. Surtout les hommes d'ailleurs, à bien y réfléchir. 

9) La parisienne utilise son kit mains libres pour téléphoner tandis qu'elle bat les pavés de la capitale avec ses Stan Smith, son iPhone 6 à la main. Du coup, je ne saisis pas très bien l'intérêt du kit mains libres ?

10) La parisienne outrée de lire de telles accusations "sans fondement aucun" et qui n'a toujours pas assimilé le principe du second degré, m'envoie un mail d'insultes me reprochant d'être une pauvre écervelée sans talent qui véhicule une mauvaise image de sa ville. L'arroseur arrosé, n'est-il pas ?










- Vous Pouvez Me Retrouver Ici -